Un petit vote toutes les deux heures !

1 - ELISABETH ARKHAM


◘ ◘ ◘ http://elisabeth-arkham.forumgratuit.be ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 24 Juin - 18:47

Amadeus Arkham
It’s only madness that makes us what WE ARE


Son histoire



Le manoir de la famille Arkham existe depuis la fondation de Gotham City, alors qu'il ne s'agissait que d'une ville de bandits et de mercenaires avides. Appartenant à une riche famille anglaise, le manoir passe de génération en génération, se nourrissant du mystère de cette sombre lignée.

Les légendes ont toujours courues sur la famille Arkham et leur menaçant manoir. A l'écart de la ville, les descendants de cette famille ont toujours été considérés comme des misanthropes peu fréquentables, a l'intellect toutefois brillant. Souvent associés à de sordides affaires occultes, ce sont pourtant de fervents chrétiens. A l'époque, plusieurs scandales éclatent sur les propriétaires du bâtiment. Et si les archives ne sauraient en dire plus, on sait que le manoir a abrité de nombreux secrets familiaux aux diverses couleurs. On dit que les innombrables passages secrets du manoir étaient destinés à garder sous silences les mystères de ces scandales.

Vers 1895, le propriétaire du manoir meurt dans d'étranges circonstances. La police conclue sur la thèse du suicide. Derrière lui, le père Arkham laisse son fils et sa femme dans la solitude et le vide de la grande bâtisse. Elisabeth Arkham est une femme atteinte de grave troubles psychiatriques. Mais l'époque ne permet pas de soigner ses troubles. C'est son jeune fils qui s'occupe d'elle toute son enfance.

1908, le manoir est déserté par le dernier descendant d'Arkham. Elisabeth est laissée au soin d'infirmières et de docteurs compétents. Toutefois, sa folie ne fait que s'aggraver en l'absence de son fils.

Lorsqu'il revient, en 1920, elle se suicide en se tranchant la gorge. Quelques mois plus tard, son fils, Amadeus Arkham, devenu psychiatre, décide de fonder l'asile d'Elisabeth Arkham sur les fondations de son manoir.

En novembre 1921, l'asile ouvre enfin ses portes, malgré le meurtre de la famille d'Arkham. Le coupable est appréhendé et reçu à l'asile où le docteur Arkham s'occupera personnellement de son traitement durant six mois. Martin Hawkins meurt le 1er avril 1922 sur le banc d'électrothérapie. Un an, jour pour jour, après le meurtre de la fille et de la femme d'Amadeus. On conclut un accident.

Des années plus tard, l'asile continue d'accueillir de plus en plus de patients. Des criminels porteurs de graves troubles psychiatriques qui ne trouvent nulle part où être traités que dans des couloirs de la mort.

Quelques années plus tard, l'établissement reçoit, en tant que patient, le fondateur de l'asile. Amadeus Arkham. Ce dernier meurt dans l'asile et une grande stèle funéraire est montée dans les jardins de l'asile, en l'honneur de son créateur.

C'est alors la ville de Gotham qui récupère l'asile. Sur l'autorisation du seul membre survivant de la famille Arkham, le manoir se voit être rénové à plusieurs reprises. Des passages secrets sont ajoutés à l'architecture et les jardins, agrandis.

Quelques années plus tard, Jeremiah Arkham, neveu d'Amadeus Arkham, descendant direct de ce dernier, récupère l'héritage et fait agrandir encore plus le bâtiment.

Jusqu'à présent, Jeremiah Arkham est toujours directeur de l'asile et tient son entreprise d'une main de maître. Réputé pour son professionnalisme, sa capacité de manipulation et sa grande sensibilité à la psychologie humaine.
CODAGE DE © MRS HYDE POUR DANSE MACABRE

avatar


Messages : 224
Date d'inscription : 24/11/2013
Métier/Occupation : Grand maître du bal de fous.



◘ ◘ ◘ http://elisabeth-arkham.forumgratuit.be ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 24 Juin - 18:59

Amadeus Arkham
It’s only madness that makes us what WE ARE


Son fondateur



Bien qu'Amadeus Arkham ne fut pas celui qui a fait construire le manoir Arkham, il reste cependant célèbre pour en avoir fait le centre de détention psychiatrique le plus célèbre des Etats-Unis.

Amadeus Arkham est né dans les années 1900, à Gotham. Il y a vécut heureux avec son père et sa mère. Cette dernière a toujours été la victime de lourds antécédents psychiatriques mais ils furent très bien gérés pendant longtemps.

Le père d'Amadeus meurt durant sa pré-adolescence, le laissant seul avec sa mère. Elisabeth, à la suite de son veuvage, verra ses crises de démence amplifiées et aggravées. Alors, Amadeus, touché de près par la maladie de sa mère, commence à nourrir de profonds sentiments d'affection pour les personnes lourdement affectées par la folie. Au point même de décider d'y dédier sa vie.

Il fait des études de médecine à Métropolis. Avec d'autres passionnés comme lui, Amadeus fait partie de la première génération d'aliénistes qui s’intéressèrent de près à la psychanalyse de Freud. A l'université, il rencontre d'ailleurs une jeune femme aussi intelligente et passionnée que lui : Constance. Ensemble, ils étudient la psyché humaine et la neurologie. Très vite, ils se marient et ont une fille : Harriet.

Il devient l'un des premiers psychanalystes de son siècle et connaît un très large succès auprès de la communauté scientifique mais ses intérêts pour l'ésotérisme seront toujours critiqués. Amadeus voyage dans toute l'Europe. Il y rencontre de très grandes figures de la psychiatrie et de l'ésotérisme. L'aliéniste ne cache alors pas ses connaissances poussées dans le symbolisme, l'hermétisme, l'ancienne Égypte, le tarot et la numérologie. Il rencontre plusieurs occultistes anglais avec qui il entretiendra de très longs rapports épistolaires.

Après douze ans de psychiatrie, Amadeus a le sentiment qu'il doit rentrer chez lui, revoir sa mère. Et a raison. Quelques jours après ses visites, elle se tranche la gorge avec un rasoir de nacre. Seul le Journal d'Amadeus connaît les véritables circonstances de la mort d'Elisabeth Arkham.


A Métropolis, c'est un certain Martin Hawkins, « le chien fou », qui le convaincra de fonder l'asile d'Arkham par-dessus l'héritage de sa mère. Il rentre alors à Métropolis pour annoncer son prochain déménagement à sa famille. Toutefois, depuis la mort de sa mère, Amadeus cauchemarde. Fait des rêves d'enfance, sanglants et morbides. Où il y revoit son père et lui, plus jeune. Sa fille aussi ferait également des rêves étranges.

Les événements s’enchaînent alors. La police de Metropolis prend contact avec l'aliéniste. Martin Hawkins s'est évadé et on demande l'expertise du docteur. Ce dernier laissera les forces de l'ordre se débrouiller pour cette affaire. Arkham a besoin de repos et de se rapprocher de sa famille. Il n'a pas non plus de temps à perdre avec ses fréquents allées-retours entre Gotham et Metropolis, depuis le début des travaux.

Il le regrettera, ce premier avril de 1921.

C'est en rentrant de Gotham qu'Arkham découvre les corps gisants de sa fille et de sa femme. Leurs corps, découpés en morceaux, incroyablement mutilés, violentés, s'étalent dans toute la chambre et la petite maison de poupée abrite la tête tranchée de sa fille. Le meurtre est signé de la patte de « Mad Dog ». C'est une descente aux Enfers pour Arkham. Il sombre immédiatement dans une terrible dépression qui lui apportera amnésies, hallucinations, troubles de la personnalité et troubles anxieux divers. Toutefois, il n'abandonne pas la construction de l'asile.

On loue longtemps son courage. Et lorsque l'asile est enfin achevé en novembre 1921, il accepte de recevoir Martin Hawkins dans son cabinet. Durant six mois, il écoute les injures et les obscénités qu'il crache à propos de sa fille et de sa femme. Et le premier avril 1922, Martin Hawkins meurt à la suite d'une séance de sismothérapie. Sur un accord commun, la police et l'asile plaident l'accident. Des choses qui arrivent. Cependant, cet épisode fera d'autant plus sombrer l'esprit d'Arkham dans les ténèbres.

Les années suivantes, les amis d'Amadeus s'inquiètent de plus en plus pour le docteur. Ce dernier s'isole et commence à faire usage de nombreuses drogues. De plus en plus puissantes. De plus en plus violentes. Jusqu'à ce qu'il ne puisse plus différencier la réalité de la folie.

Après plusieurs crises de violence et retrouvé dans la robe de mariée de sa mère, chez lui, la ville de Gotham décide de le faire interner. A l'asile, il est traité comme n'importe quel patient et le personnel lui-même ne se souviendra pas du fondateur de l'établissement. Ses cheveux grisonnent très vite, sa peau devient blafarde, sa barbe pousse drue et ses cheveux cachent complètement son visage meurtrie par la folie. Il est devenu méconnaissable.

Durant toutes ses crises, Arkham répéta les mêmes prières, les même rituels. Même sous la démence, il continua longtemps à tenir son journal, témoignent d'anciens membres du personnel. Toutefois, le Journal d'Amadeus n'est qu'un mythe qui n'a jamais été retrouvé et dont on le dit caché dans l'un des passages secrets du manoir. Les superstitieux pensent encore que le Journal cacherait des révélations mystiques sur Arkham et Gotham elle-même. Mais peu y portent crédit.

Arkham fut retrouvé mort, des années plus tard. Le sol pierreux de sa cellule fut gravé entièrement de symboles et de prières. Amadeus avait les ongles arrachés, les doigts en sang, un sourire serein accroché au visage.

On enterra son corps dans le jardin après de très longues cérémonies où fut convié le jeune neveu d'Amadeus, Jeremiah. Sa cellule, en respect pour le fondateur de l'établissement, fut condamnée.

Quelques années plus tard, son neveu, Jeremiah Arkham, repris l'asile et devint à son tour directeur d'Elisabeth Arkham.
CODAGE DE © MRS HYDE POUR DANSE MACABRE

avatar


Messages : 224
Date d'inscription : 24/11/2013
Métier/Occupation : Grand maître du bal de fous.



◘ ◘ ◘ http://elisabeth-arkham.forumgratuit.be ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 24 Juin - 19:10

Amadeus Arkham
It’s only madness that makes us what WE ARE


Patients & Personnel



L'asile d'Arkham est avant tout un centre psychiatrique pour criminels. La plupart des patients sont connus leur dangerosité. Souvent affublés de pseudonymes ou de surnoms par les médias ou par eux-mêmes, ces tueurs en séries, ces psychopathes, ces violeurs et ces assassins imprévisibles sont gardés sous clef dans des cellules de verre. Ou, pour être précis, un alliage de plexiglas blindé. Toutes les cellules ne reçoivent pas le même nombre de patients et les colocataires sont choisis précautionneusement en fonction de la relation qu'ils entretiennent avec leur camarades de cellule.

Pour être admis à Arkham, il faut, en général, être jugé devant le tribunal de Gotham City. Un psychiatre évaluera alors le prévenu qui sera ou non envoyé à Arkham. Ils sont alors réceptionnés à l'accueil où ils numérotés, débarrassés de tous leurs effets. Puis il sont accompagnés dans les salles d'eau où ils sont déshabillés, démaquillés, retirés de tout piercing, bijou et où ils enfilent leur pyjama orange, étiqueté de leur numéro d'immatriculation.

Tous les effets personnels des patients sont stockés dans le dépôts et sont récupérés à la sortie.

Le personnel

A une époque, le personnel était rigoureusement sélectionné parmi de nombreux CV. Aujourd'hui, la réputation d'Arkham, ses nombreux "accidents" ont rendu la démarche d'embauche beaucoup plus difficile. Les candidatures se font de plus en plus rares. Et s'il fait toujours très bien sur un CV d'avoir survécut à Arkham, beaucoup craignent de ne pas y passer le mois.

C'est pour cela qu'Arkham s'est rendu de moins en moins efficace et que son personnel se voit de moins en moins qualifié. Il existe un grand écart entre le personnel passionné et celui qui n'a jamais voulu être là. Du fait, les évasions, les problèmes techniques et les psychiatres déments deviennent fréquents entre les murs de l'asile.

Le salaire à Arkham, est anormalement élevé. C'est ainsi qu'Arkham accueille très régulièrement des étudiants, durant les périodes d'été, dans ses locaux pour du ménage, de la plonge ou des services techniques.

Les membres du personnel médical sont toujours affublés de blanc. Les médecins et psychiatres portent la traditionnelle blouse blanche, longue, élégante. Tandis que les infirmiers et aides-soignants se contentent d'un pyjama blanc, large et souvent peu flatteur. Les infirmiers ont obligation de porter une charlotte.

Le personnel technique porte un bleu de travail gris, au nom de l'asile. Les techniciens de surface se contentent d'une petite blouse blanche ainsi que de sabots en plastique. Le personnel de cuisine a obligation de porter une charlotte, un tablier jetable qu'il remplacera chaque jour ainsi que des gants jetables. Toutefois, il est courant que par laxisme, le personnel de cuisine se contente du tablier et le remettent plusieurs jours consécutifs pour économiser sur le budget de l'asile.

Le personnel de sécurité est grimé d'un uniforme bleu. Pour les différencier, le personnel de surveillance possède simplement un brassard orange, tandis que les agents de sécurité possèdent un brassard noir.
CODAGE DE © MRS HYDE POUR DANSE MACABRE

avatar


Messages : 224
Date d'inscription : 24/11/2013
Métier/Occupation : Grand maître du bal de fous.



◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le :

Contenu sponsorisé







1 - ELISABETH ARKHAM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1