Un petit vote toutes les deux heures !

2 - GOTHAM CITY


◘ ◘ ◘ http://elisabeth-arkham.forumgratuit.be ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 24 Juin - 12:45

Amadeus Arkham
It’s only madness that makes us what WE ARE


Son histoire



C’est à près de 100 km de la ville de Métropolis que quelques mercenaires étrangers plantèrent leurs affaires et firent fortune. Bien avant les guerres d’Indépendance, ils y découvrèrent une source riche de ressources et firent profit des échanges avec quelques commerçants véreux et criminels de tout poil. Ainsi, la ville de Gotham naquit en 1635 avant de passer sous la coupe anglaise.

Gotham City fut le point central de terribles guerres, durant les périodes de l’Indépendance Américaine ainsi que le refuge d'une myriade de sectes ésotériques. Une légende narrerait ainsi l’existence d’une créature infernale enfouie sous les fondations de la ville et qui hibernerait depuis plus de 40 000 ans. Beaucoup d’autres légendes de même nature verront le jour au fil des siècles et nombreux sont les occultistes qui voyagent encore à Gotham City pour s'y ressourcer en magie noire.

Bientôt, folie et corruption prirent contrôle de la ville et après les guerres d’Indépendance, la citée fut dévorée par de violents conflits intestinaux, comprenant quête du pouvoir, appât du gain et de gloire. La conquête de l'Ouest fut violente. Le meurtre et le crime se banalisèrent dans les rues de Gotham, la Pègre vit le jour en coagulant en son sein quelques bandes de malfrats de classes inférieures qui décidèrent de s’unir pour prendre contrôle des administrations de la ville.

La police, influencée par le pouvoir quasi-absolue de la Pègre continua longtemps à travailler pour cette dernière et acheva de rendre à sa ville la réputation d’une Gotham corrompue, dangereuse et sombre. Le climat mystérieux et surnaturel qui flotte dans la cité n’arrangea guère la chose.

En 1921, un célèbre psychanalyste du nom d’Amadeus Arkham achevait les constructions d’un nouvel asile, sur les hautes collines d'une île isolée. Cette dernière devait accueillir tous les malades mentaux condamnés à la peine de mort et qui n’eurent pas la chance de rédemption qu'il pensait leur offrir dans la psychiatrie. En plus de rassembler une caste de criminels assoiffés de sang, Gotham finit par recueillir tous les plus grands dégénérés de son siècle. De l’opinion publique, il faudrait brûler l’asile, tous les fous qu’il renferme avec elle. L’asile Elisabeth Arkham perdure jusqu'à aujourd’hui.

L’Enfer sur Terre, la bouche de Satan et le cul du Diable. Ainsi parle-t-on de la ville. Une police qui ne fait pas son travail, une organisation criminelle insolente, une masse record de fou dans la ville. Les seuls quartiers qui n’auraient pas encore été contaminés par cette terrible épidémie sont les quartiers chics de Gotham et les centres boursiers. L’entreprise Wayne, florissante et jeune, dirigée par le noble Thomas Wayne, descendant du célèbre juge Solomon Wayne, est l’un des espoirs de la ville. Créateur du tramway suspendu qui relie la Wayne Entreprise aux quartiers pauvres de l'Uptown, père de nombreuses associations caritatives, il donna jusqu’à sa vie pour combattre la Peste de Gotham et protéger sa ville du Mal. Il fut assassiné le 1er d’Avril 1986 par balle, en face d'un cinéma d'une ruelle de l'East End, rebaptisée Crime Alley. Son fils, le jeune Bruce Wayne, perdit dans la même nuit sa mère et son père, orphelin et seul héritier de l’empire Wayne. Quelques années plus tard, il quitta Gotham pour ne revenir qu'à l'âge de ses vingt-cinq ans, reprendre les affaires de feu son père.

Une lueur d’espoir anime la ville. Nous sommes en 2006 et deux héros débarquent en ville. L’inspecteur James Gordon revient à Gotham après avoir longtemps travaillé pour la police de New-York. Avec la seule force de son courage et de sa force, il deviendra commissaire. Et, avec l’aide d’un justicier masqué, arrivé de fond des Enfers pour entraîner à lui toutes les âmes damnées de Gotham, il entreprendra une croisade contre la corruption. Unis par une même inspiration de justice, ces deux héros ramenèrent lumière sur la ville et l'espoir dans les cœurs.

Ce justicier, dissimulé sous un masque de chauve-souris et dans une gigantesque cape de nuit, se présente aux criminels sous le nom de Batman. La rumeur de son courage se rependit dans les rues comme une traînée de poudre quand un groupe de policiers idéalistes décidèrent de prendre en main leur ville. Chacun a son opinion sur l’affaire mais une chose est sûre : Cet ange de la nuit ne faillit jamais au devoir qu’il s’est lui-même attribué. A tel point qu’un Bat-Signal fut alors installé au sommet du bâtiment de la GCPD, le département de police de Gotham City.

Cela fait sept ans que Batman poursuit les criminels et les détraqués dans la ville. Blackgate et Arkham sont pleins. La criminalité a baissé. Les habitants ont renoncé à l’impuissance et la lâcheté. Et d’autres héros ont vu le jour depuis. Batman n’est plus seul, accompagné de Batgirl et Robin. Fréquentant d’autres héros tel que Superman ou l’Archer Vert.

Cependant, le crime est toujours là et Gotham est la malchanceuse. Toujours victime des caprices de ses maux, elle est en perpétuel changement. Ses commerces - licites ou non - se font plus florissants et la vie à Gotham semble s’adoucir au fil des années. Ses habitants respirent un air nouveau tandis que de terribles affaires se préparent dans l'ombre.
CODAGE DE © MRS HYDE POUR DANSE MACABRE

avatar


Messages : 224
Date d'inscription : 24/11/2013
Métier/Occupation : Grand maître du bal de fous.



◘ ◘ ◘ http://elisabeth-arkham.forumgratuit.be ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 24 Juin - 13:19

Amadeus Arkham
It’s only madness that makes us what WE ARE


La ville



L’air exhale un parfum de pourriture et de gaz de ville. Les bâtiments gothiques s’élèvent haut dans le ciel et chatouillent les noirs nuages de pollution qui planent au-dessus des architectures gothiques. Les briques de l’ancienne citée s’entremêlent avec les croisements bétonnés et d’acier des bâtiments plus modernes. On peint Gotham de nuit. Avec ses lumières sinistres. La lune qui aspergent les trottoirs inondés de déchets. Le pendu, caché entre les bennes à ordures d’une ruelle plus sombre, se balance au-dessus du sol tandis que des règlements de comptes font rage dans les quartiers plus électriques.

Le Downtown rassemble les quartiers industriels de Gotham, au-delà de Toxic Acres s’élève le fief incontesté de Roman Sionis et ses industries. Black Mask règne en maître sur son domaine et profite d’une population ouvrière pauvre pour taxer les commerces locaux sans plus de scrupules. Toxic Acres et ses grandes usines sont entourées par les petits quartiers du Bowery, aujourd’hui scène principale des règlements de compte entre les différents gangs qui se disputent le territoire encore vierge de la domination de Black Mask et du Pingouin. Ce dernier loge les quartiers de Burnley où la corruption s’associe étroitement avec la police de Gotham. L’Iceberg Lounge, royaume des Cobblepot, réunit tous les plus grands gangs et s’enorgueillit d’être le restaurant le plus fréquenté du Downtown. Et pour cause : ses murs servent de planque aux trafics illégaux qui servent la Pègre de la ville. La police, aux dents longues et à la patte graissée ferme les yeux sur l’actuel réseau qui anime tout le quartier.

C’est dans le Old Gotham que les bâtiments juridiques y sont implantés. Il s’agit des plus vieilles structures de la ville, patrimoine ancien et héritage des premiers habitants de Gotham City. C’est ici que trône la Maison Blanche et tous les quartiers administratifs de la ville qui se réfugient dans une pseudo-sécurité que les psychopathes d’Arkham prennent plaisir à briser lorsque le caprice leur fait péter une lanterne.

Enfin, les quartiers les plus pauvres de Downtown, sont désertés. Peuplés uniquement par les usines vides, les maisons à l’abandon et à l’orée des vieilles autoroutes fantômes. L’East End. Sa raclure de bas étage. Ses voyous anonymes. Ses hères damnés par la pauvreté. Ses bidonvilles et ses immeubles délabrés. Plus personne ne fait attention aux déshérités de Gotham qui, au fin fond de leur trou, ne trouvent réconfort ni auprès des maires qui s’efforcent de les dissimuler aux yeux du tourisme local, ni auprès des gangs locaux qui rackettent les habitants de l’East End, impunis de leurs crimes.


Le Midtown. Où les quartiers commerciaux. Le centre-ville de Gotham pullule et s'anime dans une gaieté presque folklorique. Les ethnies s'entremêlent mais ne se mélangent pas, dans le Gotham Village. Little Odessa, la Petite Italie et Chinatown font parler d'elles. La mafia, ici, s'occupe de la population, là où la police les a abandonné. Une rancœur tenace a laissé la place au mépris. Les uniformes sont rarement bien accueillis dans ces coins-là du centre-ville, les enfants lapident et les adultes tournent le dos. L'absence policière rend les quartiers heureux. On y trouve des restaurants traditionnels, des marchés insolites et illégaux et autres pièges à touriste que les locaux aiment refourguer aux passants curieux.

Plus au centre, près des centres commerciaux, des grands bâtiments, le plus grand centre hospitalier de Gotham s'élève fièrement. Pris régulièrement d'assaut, le Gotham Central s'est pourtant imposé, au fil des années. On y voit passer les victimes des guerres de gangs, les insalubres et les sans-abris, recueillis plus loin, dans les docks.

Les Docks. Leur réputation ne laisse rien présager de bon. Des rives sinistres, des bateaux abandonnés, des cabanes en ruine et la prostitution qui fleurit un peu partout. Personne ne fait plus attention aux cadavres entreposés régulièrement par les tueurs en série de la ville. Cachés entre les ordures marines qui flottent comme des méduses, les corps s'enfoncent facilement dans l'eau croupie. La faune y est tout aussi exécrable. La mafia abuse de la peur qu'inspire ces quartiers-là pour y faire tourner leurs trafics les plus sombres tandis que l'ombre de la Bête, de Killer Croc, menace.

Seule Gotham Height est épargnée. Plus isolés que le reste, les industries d'arme à feu, les camps militaires et les centres de recherches gouvernementaux y sont à l'abri.

Et tout au nord, comme une étoile merveilleuse au milieu de la nuit, les quartiers riches, les centres boursiers, les commerces de luxe. Le Uptown est la facette touristique de Gotham. Elle s'illumine de toutes les couleurs et anime tous les cœurs. Régulièrement rénové, le Nouveau Gotham affiche le visage moderne de la ville. Des bâtiments de verre, des architectures plus souples, plus légères que la pierre gothique des bâtiments plus anciens. Et entre toute cette clinquante activité, Otisburg. Petit bourg insulaire qui sert de plaque tournante à la ville et de zone de départ pour tous les évadés d'Arkham.

Gotham, malgré ses grandes surfaces et ses immenses bâtiments, est une petite île, divisée et brisée en îlots aménagés. Ce qui est bon d'éloigner ou de mettre en avant. Blackgate et Arkham sont les indésirables que l'ont cache. Enfermées et cloisonnées les îles d'Arkham et de Blackgate offrent une densité de criminel au mètre carré terrifiante. Plus que tout, Arkham attire à elle toutes les craintes et toutes les superstitions de la ville. Comme un bâtiment fantôme et maudit.

Pourtant, Tricorner ne présente pas cette même tendance à l'horreur, bien au contraire. Tricorner, île des plaisirs, de luxe, de démesure et de lampions colorés. Les bars et les scènes y sont immenses. L'île rassemble les riches touristes et les épargnent du reste de Gotham. Affiches publicitaires lumineuses, stands de boissons et plages privées sont les lots quotidiens. Toutefois, les loyers y sont chers et la sécurité renforcée. Présentez une autorisation aux gardes-côtes où ils ne vous laisseront jamais entrer.

CODAGE DE © MRS HYDE POUR DANSE MACABRE


avatar


Messages : 224
Date d'inscription : 24/11/2013
Métier/Occupation : Grand maître du bal de fous.



◘ ◘ ◘ http://elisabeth-arkham.forumgratuit.be ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 24 Juin - 13:21

Amadeus Arkham
It’s only madness that makes us what WE ARE


Ses habitants



Alors que les politiciens de Gotham se disputent la carcasse encore fraîche des territoires abandonnés de la ville, quelques flics encore scrupuleux tentent de résoudre le problème de la criminalité.

La GCPD a toujours eu un pied bien enfoncé dans les trafics de la Pègre. En dépit des chantages et des pots-de-vins des mafias locales, quelques policiers réussissent à tirer leur épingle du jeu en offrant à la ville et à ses citoyens toute leur intégrité. Alliés de quelques politiques et magistrats honnêtes, une guerre interne fait rage entre les ripoux de la ville et les idéalistes. La méfiance ralentit le travail de la police et la corruption rend les inspecteurs et les commissaires paranoïaques. L'essentiel de la GCPD appartient toujours à la Pègre.

La ville, nettoyée par les nouveaux justiciers toujours plus nombreux chaque année, a vu cette tendance au vice et à la corruption s'apaiser avec le temps. L'ombre de la Chauve-Souris s'étendait à peine sur la ville que déjà, les petits trafiquants de rue désertèrent les pavés, une fois la nuit tombée.

Toutefois, les criminels s'adaptent à tout. Et retranchée dans les derniers dépôts de Gotham, la Pègre se tourna vers une alternative plus violente et plus extrême : Les criminels d'Arkham. Alors les avis font le clivage dans les conseils municipaux. Les justiciers aident-ils la ville à se débarrasser des hors-la-loi ? Les forcent-ils à muter en une criminalité plus sanguinaire encore ? Le débat fait rage et les médias se nourrissent des oppositions. Mais aucune réponse. On loue naturellement la noblesse de ces héros nocturnes et les citoyens de Gotham ne semblent pas prêts à se débarrasser d'eux. Cependant, des ligues anti-justiciers et des organismes en colère fomentent la haine contre ces guerriers de la vertu. Et des manifestations, parfois, réclament la suspension des activités de Batman et de ses alliés, leur arrestation ainsi que leur identité. Sans jamais, heureusement, obtenir tout à fait satisfaction.

CODAGE DE © MRS HYDE POUR DANSE MACABRE


avatar


Messages : 224
Date d'inscription : 24/11/2013
Métier/Occupation : Grand maître du bal de fous.



◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le :

Contenu sponsorisé







2 - GOTHAM CITY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1