Un petit vote toutes les deux heures !

Jason Todd - How you like me know


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 4 Mai - 19:38

Jason Todd
One life for yourself and one for your dreams

Jason Todd

Fiche d'identité
► Nom complet : Jason Peter Todd
► Surnom(s) : Red Hood
► Âge : 21 ans
► Nationalité(s) : Américain
► Statut civil : Célibataire
► Résidence : A Arkham, quand il fait pas le clochard
► Métier : Tueur à Gage
► Groupe : Patient d'Arkham
► Affiliation : La Batfamily voudrait bien le récupérer s'il ne mordait pas.

► Célébrité : Shiloh Fernandez
► PV/Scénario/Inventé : euuuuh... Je fais une grosse marmite de remake. Tu vas voir, ça va être bien quand même.

Signalement
Choisissez vos armes, Chevalier.
Vous serez grand et imposant, résultat d'une éducation stricte et presque militaire. La rigueur et l'entrainement de votre maître vous auront fait prendre une masse musculaire que peu de gens connaissent. Vos muscles sont présents, profond, durs et brutaux. Ils ne sont pas là pour l'apparat, vous avez souffert pour les obtenir, mais la vie vous paraît bien fluette quand vous la tenez du bout des doigts. Formez aux arts martiaux et aux rudiments des combats du monde, votre corps est souple. Vous n'êtes plus l'adolescent qui se faufilait partout, mais vous seriez en état de défier n'importe quel maître d'armes. Du moins, vous êtes assez téméraire pour foncer en fermant les yeux. Votre visage a quelque chose de sauvage et indomptable. Fin et félin. Les traits insolent de l'adolescence adoucissent vos courbes. Vos yeux en amande sont si durs qu'ils sauraient coucher les bêtes sauvages sans leur dire un mot. Vos lèvres n'osent un rictus que si elles récoltent quelques avantages. Vous ne dévoilez une dentition parfaite à la canine ébréchée que pour mordre. Dommage qu'on ne s'attarde plus sur vos cheveux noirs parsemés de cheveux blancs avant de voir votre visage. D'épais cheveux noirs, souple, mais qui n'écoutent qu'eux même. Après tout, pas besoin de les discipliner. Ni pour vous, ni pour les autres. Un choc les a blanchit, partiellement, vous êtes si émotif qu'il transparait sur votre physique. L'esprit ne se détache pas du corps.
Vous avez reçu une bénédiction, Chevalier. Vous ne conservez pas les cicatrices, ni les brulures. A qui veut l'entendre, vous répondez que c'est un secret de fabrication, d'autres disent sortilège. Votre corps se remet de chaque impacte, comme s'ils n'avaient jamais existé. Comme si vous rénettiez constamment. Votre visage a peut-être un air poupon, parfois enfantin quand vous êtes contrarié, mais il est immaculé. Votre corps est criblé de grain de beauté. Vous n'aurez jamais le courage de les compter.
Vous ne modifierez jamais votre corps, Chevalier. Ni tatouage, ni piercing. Vous devez restez anonyme. Prêt à retourner dans l'ombre qui vous a vus naître.


Antécédents psychiatriques
Lancez vos dés, Chevalier Todd.
Vous avez un maximum de malchance. Une malchance qui vous rend fragile. Vous compensez cette fragilité par une violence destructrice. Une agressivité présente uniquement pour cacher vos faiblesses. Vous êtes émotif, chevalier. Hypersensible, vous avez besoin d'attention. Sans être un besoin de reconnaissance, il faut qu'on ne vous oublie pas. Vous ne voulez pas être la troisième roue, ni celui du milieu. D'être un être à part entière et pas le pion manquant. Vous êtes jaloux et blessé si bien que vous n'avez pas d'autre façon de vous faire remarquer que l'attaque. Vous êtes protecteur, chevalier, mais trop instable pour être fiable. Votre haine a aveuglé vos compagnons et votre rage écrase votre bienveillance. Vous n'avez jamais été mauvais, chevalier, simplement blessé. Vous vous persuadé d'être le mouton noir d'une famille qui vous tourne le dos. Votre mal-être vous pousse à tendre vers le suicidaire, mais vous résistez, persuadé d'avoir une mission à terminer. Vous refusez la moindre main tendue et la moindre aide. Vous voulez rester dans une solitude que vous vous imposez. Pourtant, vous êtes bercé d'angoisse. Constamment peu sur d'être à la hauteur, vous forcez le monde à croire que oui. Vous craignez vos vieux démons. Ceux qui vous en détruit et ceux que vous vous construisez.

Vous avez l'avantage d'être obstiné, mais votre entêtement passe rapidement à l'obsession.
Vous êtes comme un chiot qu'on ne peut tenir. Intenable et tête brûlée, vous foncez là ou vous voulez aller, sans écouter ce qu'on a à vous dire et sans vous soumettre, jamais, quitte à en payer les conséquences. Vous êtes solitaire et insolent. Coincé dans une éternel adolescence, vous cherchez le conflit, créer des tensions pour vous sentir vivant. Vous n'admettez jamais vos tords, quitte à accuser les autres ou les fuir pour ne pas voir la vérité en face. Vous êtes parfois lâche, vis à vis de vous même, parce que vous ne voulez décevoir personne. Vous êtes de mauvaise fois, parfois. Hargneux, toujours. Vous ne savez plus vous tournez vers la douceur ou la laisser prendre le dessus. Sur vos garde vous serrez, Chevalier, arme pointée vers quiconque vous tendra la main.

Le marionnettiste
► Prénom : Morgane, mais par pitié, ne m'appelez pas comme ça
► Pseudo : Maugrenart
► Âge : Je vais avoir 24 ans en Octobre et je le vis très mal.
► Comment avez-vous connu le forum ? L'amour m'a appelé
► Commentaire & suggestions : Ca fait longtemps que je n'ai pas rp, j'ai super peur.

IMAGES DE /!\CREDIT A REMPLIR/!\ & CODAGE DE © MRS HYDE POUR DANSE MACABRE


avatar


Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2016
Métier/Occupation : Tueur à Gage


Profil psychiatrique
Statut : Pensionnaire à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 4 Mai - 19:38

Jason Todd
One life for yourself and one for your dreams



" Dick avait le don. Jason avait la rage. "


Tirez votre destinée, Chevalier.
Vous naitrez deux fois. Et les deux fois, vous serez seul.
La première vous enseignera que, quoi que vous fassiez, vous n'aurez personne.
Gamin laissé à l'abandon, vous avez grandi entouré d'un père ivrogne et d'une mère absente, consumé par la drogue. Vous étiez trop jeune pour comprendre qu'ils vous ont été néfastes, mais vous n'aviez rien d'autre. Vous n'aviez rien connu mise à part cette misère dans laquelle on vous a élevé. Pas d'exemple pas de modèle. Vous n'attirez l'attention de personne, sauf celle des forces de l'ordre. L'école de la rue vous a forgé. Personne ne vous forçait à avoir une éducation. Vous pouviez ressembler au petit garçon le plus adorable du monde, vous n'étiez rien de plus qu'un voyou. Rapidement, vous vous êtes découvert des talents pour le vol à la tir, gagnant une forme de respect dans les rues délaissé de Gotham. L'enfer des autres vous a blessé et enfermé dans le ghetto. Vous n'aviez rien pour rêver et personne pour vous rattraper. Vous étiez un chat errant de plus dans la ville du crime. Vous n'avez pas de don, juste l'audace et la fougue.
Vous n'étiez encore qu'un enfant, pas même un adolescent quand votre père a été emmené en prison, mais son absence n'a rien marqué. Vous ne saviez pas pourquoi on vous l'enlevait. Un homme qui n'avait pas l'air de vous vouloir et de vous aimer. Il occupait votre espace en sentait le mauvais vin, en insultant votre mère et en tentant de vous jeter des bouteilles quand sa lucidité le lui permettait encore. Pas un vide mémorable, ni même un soulagement. Vous étiez toujours aussi seule. Puis votre mère est morte, rapidement. La drogue l'emportait, comme c'était si souvent le cas dans votre monde. Vous ne vous souvenez pas avoir été réellement malheureux. Étrangement, c'est votre foyer qui vous a manqué. Une place qui était la vôtre et un refuge. Vous n'avez pas pleuré la perte de proche, mais la perte d'un endroit qui était à vous. Vous avez été placé en foyer pour jeunes délinquants, mais personne ne pouvait vous mettre sur le droit chemin. Vous etiez trop rebelle. Vous êtes dans la négation et le refus, quoi qu'il arrive, vous étiez déjà prêt à mourir quitte à faire ce que vous vouliez. Personne n'avait jamais réussi a vous retenir en cage.
Vous vous échappiez régulièrement de l'école, par défi ou par nécessité. Vous n'aimez pas être enfermé, vous n'êtes pas fait pour obéir. Si bien qu'une nuit, vous avez rencontré celui qui vous offrira une nouvelle vie.

Celui qui était dès lors de seul chevalier de Gotham. Batman. Le Batman. Vous ne l'avez pas rencontré le premier, vous avez joué un tête à tête avec les roues de la Batmobile. Pris dans la frénésie du délit, vous vous  êtes emparé de celle-ci, sans but particulier. Pas même celui de vous faire remarquer et pourtant, le panache de l'insolence vous a tiré du caniveau. Votre rencontre avec Batman a changé votre vie. Vous êtes si différent des autres, si enragé, si sauvage et indomptable. Vous étiez parfait. Vous ne le saviez pas encore, mais vous étiez programmé pour être le numéro deux. Bruce Wayne vous a adopté, entrainé, tout comme celui qui était alors devenu ton frère. De raclure de territoire insultant, vous passiez à deuxième Robin. Vous devenez un Wayne, sans savoir ce que ça voulait dire. Vous étiez l'associé du Batman, ce chien fou qui passe dans son sillage. Ce gamin des rues devenu un petit prince sans limite. Il vous offrait les ailes, vous lui donniez tout ce que vous aviez. Le bon, comme le mauvais.
Rapidement, vous avez acquis beaucoup de connaissances, sans pour autant discipliner votre conduite. Vous apprenez de multiples langues, connaissez les bases de médecines et de politique. Il vous a apprit à être fin et intelligent, mais docile, jamais.
Vous vous souvenez comme, fier, vous avez endossé le costume de Robin. Votre frère vous l'abandonnait, vous ne compreniez pas pourquoi il s'était délaissé d'une tel responsabilité, mais vous en étiez heureux. Vous aviez enfin une mission, un but. Vous existiez, quelque part. Vous êtes au milieu d'une famille. Un milieu qui finira par vous faire défaut. Une place qui vous étouffera. La famille vous a choisi.

Et puis vous vous êtes fait rattrapé. Vous-même avez toujours réussi à vous saboter, parce que personne n'est capable de vous contenir, et surtout pas vous. Vous vous êtes fait avoir à un des jeux les plus dangereux de Gotham. Le Prince du Crime, lui même, avait décidé que ce serait vous, l'appât. Vous, le nouveau jouet qui ferait sombrer l'unique Chevalier Noir. Et vous avez foncé dans le tas, tête baissé. Vous avez faits en sortes d'être le héros du moment et vous vous êtes jeté dans la gueule du loup.
Vous n'avez rien regretté. Vous n'avez pas regretté un instant d'être venue, mais vous vous souvenez que de toute votre vie, vous avez été seul. Vous l'êtes, une fois de plus.
Personne n'est venue. Ni votre frère, ni votre père. Personne. Face à face avec le Joker, vous avez réappris à connaître la mère douleur, vous avez vu la mort en face, lentement, vous avez fait sa connaissance. Vous êtes persuadé de l'avoir connu. D'avoir flirté avec elle jusqu'à succomber. Seul, toujours seul. Vous avez espéré voir Bruce, voir Dick, mais personne n'est venue.
Seul à seul avec le Prince. Son rire, insupportable. Des électro choques. Des coups, encore des coups. Des brûlures, mais personne pour venir les arrêter. Son rire vous entête, vous hurlez, vos yeux vous brulent à force de verser des larmes. Combien de temps ça pouvait durer ? Des jours ou des années ? Vous vous souvenez des coups de pieds de biche, d'une explosion, puis de mains douces.

REBORN.

Vous ouvrez de nouveau les yeux, Chevalier. Vous n'êtes pas au manoir Wayne, mais près de Talia Al Ghul. Vous vous souvenez d'elle, à travers Bruce, mais il n'est pas là. Elle dit vous avoir retrouvé, vivant, mais c'est impossible. Vous étiez mort. Vous avez senti votre âme quitter votre corps, mais vous êtes allongé, près d'elle. Intacte. Absolument intacte, comme si vous veniez de naître à nouveau. Aucune douleur, aucune marque, aucun os brisé. Elle vous répète que vous avez survécu, tente une caresse dans vos cheveux, mais vous reculez, hargneux. Non, vous étiez mort, c'est arrivé. Le Joker vous a battu à mort. Vous craignez d'avoir rêvé, mais vous vous souvenez de tout. Où est-il ? Ou est Bruce ? Il n'est pas là. Il n'est pas venu vous voir, il ne sait pas même où vous êtes. A-t-il seulement cherché à le savoir ?
Vous avez envie de pleurer. Vous sentez la trahison vous dévorer les entrailles.
Alors, c'est ça ? Il vous a abandonné, une fois de plus. Vous êtes seul, encore une fois. Toujours seul. Vous enragez. Pourquoi faut-il que ça tombe sur vous ? Pourquoi personne ne se soucis de savoir ce qui compte pour vous ?
Mais Talia est là, Talia prend soin de vous. Talia vous contient.
Elle prendra soin de vous, un an. Jusqu'à ce que vous partiez, sans un mot ni un baiser.

Vous avez rejoint Gotham, sans rien dire à personne. Vous avez pris une nouvelle identité, abadonné pour de bon le second rôle. Celle de celui qui vous a tué, celui vous a montré l'Enfer et contre qui personne n'a oser lever la main, Red Hood.
C'est en revenant à Gotham que vous avez apprit qu'il était encore en vie. Le Joker terrorisait, tuait, encore, sans que personne ne l'arrête. Il n'y avait alors eu que vous, pour défendre Gotham. Personne n'avait vengé votre mort. Aucun d'entre eux.

Vous vous souvenez être entré dans une rage folle. Votre sang battait vos temps. SI personne ne tenait à vous, pourquoi tiendriez vous à eux ?  Vous voulez leur faire payer. Leur apprendre. Ce que vous avez subi, leur rappeler que vous existez. Veux-tu vraiment leur mort ? Les détestes-tu vraiment ? Vous avez mal. Vous avez survécu, peut-être. Réssucité, mais votre cœur a été atteint et c'est irréparable.

Vous avez perdu le contrôle. Vous avez commencé à détruire Gotham pour les attirer, pour qu'on vous regarde encore une fois. Vous faisiez partie de la famille, mais on vous a attrapé avant que vous n'ayez pu te venger. Il vous a fallu vous battre comme animal pour qu'on puisse vous coller au sol, vous muselez.
Personne n'aurait du vous arrêtez. Vous avez été jeté à Arkham, comme le pire des moins que rien. Comme tout ceux que vous combattiez pour sauver ta ville et rendre fier votre père, mais vous êtes blessé, mis de côté une fois de plus. La douleur et la haine a assombrit votre cœur.
On vous a mit en cage, contrôlé et entravé. Tout le monde vous pesse fou et dangereux. Vous voulez juste vous venger. Qu'il vous voit, une dernière fois et regrette de ne jamais être venue. On a reconnu le fils adoptif de Wayne. Vous disiez vouloir tuer votre père, Batman. Votre frère. La famille.Vous avezhurlé qu'ils n'étaient pas des héros. Vous êtes mort à cause d'eux.

Désormais, vous êtes de ceux qu'ils combattent, Chevalier. Vous êtes l'ennemi de la famille et vous collerez une balle sur chacun d'eux.


IMAGES DE /!\CREDIT A REMPLIR/!\ & CODAGE DE © MRS HYDE POUR DANSE MACABRE


avatar


Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2016
Métier/Occupation : Tueur à Gage


Profil psychiatrique
Statut : Pensionnaire à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 4 Mai - 20:52

Scarlet Elkins
Les vraies délices passent par le supplice
Bienvenuuuuuuuuue !

Bonne rédaction, vas-y installe toi met tes pieds sur la table et raconte ta petite histoire. c:

avatar


Messages : 101
Date d'inscription : 20/02/2016


Profil psychiatrique
Statut : Admissible à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 4 Mai - 20:57

Jason Todd
One life for yourself and one for your dreams
C'est proposé si gentiment...
Ok m'dame, posez vos patounes manucurés près des miennes, ça va être passionnant <3

avatar


Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2016
Métier/Occupation : Tueur à Gage


Profil psychiatrique
Statut : Pensionnaire à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 4 Mai - 21:06

Scarlet Elkins
Les vraies délices passent par le supplice
Je n'en doute pas. c:

avatar


Messages : 101
Date d'inscription : 20/02/2016


Profil psychiatrique
Statut : Admissible à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Jeu 5 Mai - 10:35

Edward Nashton
Je suis une Question pour ce monde
OH BORDEL EDDIE ! Ah non, je peux plus t’appeler comme ça. MAIS BORDEL QUE JE T'AIME ET QUE JE SUIS HEUREUSE. MERDE MERDE. J'espère être digne de toi D8 En attendant, fait toi plaisir, sinon je te botte le cul.

Bon courage pour ta fiche, je prépare le popcorn.

avatar


Messages : 406
Date d'inscription : 24/06/2015
Métier/Occupation : Booster vos neurones, si vous en avez.


Profil psychiatrique
Statut : Pensionnaire à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Jeu 5 Mai - 11:04

Jason Todd
One life for yourself and one for your dreams
Bébé d'amour ! C'est toi mon Eddie maintenant 110
T'es bien au dessus de moi, Louloute, t'es fou :o C'est moi qui flippe, mais je tâcherais de te distraire au mieux ! *s'arme lourdement pour l'écriture*

ca va être cool, captain !
Je t'aime putain

avatar


Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2016
Métier/Occupation : Tueur à Gage


Profil psychiatrique
Statut : Pensionnaire à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Ven 6 Mai - 11:56

Invité
Invité
Comme c'est beau les effusions de joie 27 Bienvenue et à très vite, il me tarde de vous rencontrer!!!






◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Ven 6 Mai - 15:46

Jason Todd
One life for yourself and one for your dreams
Merci beaucoup, jolie bouille ! On se croisera avec grand plaisir <3

avatar


Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2016
Métier/Occupation : Tueur à Gage


Profil psychiatrique
Statut : Pensionnaire à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Ven 6 Mai - 19:35

Invité
Invité
OOOOOH le monstre créer par mon poussin 10 110 110 110 110

On va s'aimer toi et moi hein 12 12
Sinon bienvenue xD






◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Ven 6 Mai - 19:41

Jason Todd
One life for yourself and one for your dreams
HE BABY ! ROH OUI ! Ca va être haineux et émotionnel ça va être beau D8
J'ai hâte !

Merci, la timbrée <3

avatar


Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2016
Métier/Occupation : Tueur à Gage


Profil psychiatrique
Statut : Pensionnaire à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Sam 7 Mai - 10:51

Maria Fernandez
Je ne suis pas folle...
Je suis très en retard, mais bienvenu Monsieur le Papa Rouge-Gorge! *câlin même si c'est pas vraiment possible*

avatar


Messages : 221
Date d'inscription : 13/03/2016
Métier/Occupation : Ancienne étudiante en lettres


Profil psychiatrique
Statut :
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Sam 7 Mai - 11:30

Jason Todd
One life for yourself and one for your dreams
Mon chaton ! J'ai faillis me vexé !
Merci merci *caline tant qu'il est encore temps !*

avatar


Messages : 151
Date d'inscription : 04/05/2016
Métier/Occupation : Tueur à Gage


Profil psychiatrique
Statut : Pensionnaire à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Sam 7 Mai - 13:56

Invité
Invité
Oh oui ca va être beau tout ca !
Fiche super j'ai beaucoup aimer ta façon de décrire Jason comme le chien fou de la famille. Félicitation je te VALIDE avec joie ! Amuse toi bien parmi nous !






◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le :

Contenu sponsorisé







Jason Todd - How you like me know
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1