Un petit vote toutes les deux heures !

Un loup dans la cour [Terminé]


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 2 Déc - 23:19

Invité
Invité
Violet avait été autorisée à sortir dans la cour arrière, ou plutôt forcée. Voir un peu l'extérieur lui ferait du bien qu'on disait... Comme si la vision de ce nuage brumeux provoqué par la pollution était d'un quelconque réconfort... Et comme pour consolider le tout la température n'était pas des plus agréables. Il faisait froid, peut-être un peu trop froid, du moins pour la tenue dans laquelle les patients se baladaient. Violet jeta un rapide coup d'oeil aux autres patients de sortie. Certains avaient pas mal de couche de graisse avant d'attraper un rhume, d'autres au contraire n'avaient que la peau sur les eaux et Violet n'aurait pas sut dire si c'était leurs dents ou leurs os qui claquaient. Elle, elle arrivait encore à supporter cette froideur. C'était sa limite. Certes elle avait l'habitude des températures basses, elle n'était pas le genre de personne à mettre le chauffage sur 22 chez elle, peut-être pas le genre de personne à mettre le chauffage tout simplement. Mais ici s'était différent. Elle frissonna légèrement, et pas uniquement à cause de l'absence de chaleur. Vu d'ici l'asile était encore plus malsain, glauque et effrayant. Comme si l'intérieur ne suffisait pas à donner le ton...

Violet marchait doucement dans la cour, presque au pas d'un zombie. La tête baissée à fixer ses pieds pour éviter non pas les regards des autres pensionnaires mais aussi et surtout le lieu où elle se trouvait. Elle essaya d'imaginer que le sol boueux sous elle était un champ d'herbe verte. Sans succès. Son imagination pourtant si débordante atteignait peut-être ses limites ici.
Les autres pensionnaires l'évitait lorsqu'elle ne faisait pas attention à qui se trouvait sur son passage. La plupart laissaient une certaine marge entre eux et elle, sans doute par crainte d'être à porté de croc... Pourtant dans cette tenue et à cet instant Violet tenait plus de l'agneau que du loup.






◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Sam 23 Jan - 22:26

Edward Nashton
Je suis une Question pour ce monde
Un sphinx dans la cour



Nygma

Le grand froid contribuait à la sélection naturelle. Les psychologues avaient encouragé les sorties dans la cours pour tout leur patient et s’ils ne pouvaient les forcer en plein mois d’hiver. Fort heureusement, c’était un hiver humide et pas neigeux. Quelques gros lourds étaient de sortie, profitant que les gardes préféraient rester loin des espaces boueux et glacés pour continuer leur commerce.

Nygma les observait. Il observait leurs jambes claquer alors qu’ils étaient parfaitement immobiles –les crétins- et le violet de leurs lèvres tandis qu’ils parlaient fort de prix, de clopes, de drogues et de bien d’autre chose. Le sphinx n’avait rien à offrir en échange mais il rêvait d’un téléphone. Avec un téléphone, il pourrait contacter son usine et engager le plan d’évasion par simple commande vocal, si le GCPD ne l’avait pas encore trouvé. Bien sûr, même si le doute persistait, il tentait de se convaincre que ce n’était pas le cas. Après tout, il était bien trop intelligent et ces poulets n’étaient bon qu’à donner des contraventions. S’ils l’avaient trouvé, s’ils avaient démantelé chacun de ses robots, il l’aurait su. Tandis qu’il lisait « Carmilla » de Sheridan Le Fanu, œuvre fabuleuse et gotique sur une vampire séductrice et homosexuelle, écrit bien avant Dracula, il réfléchissait à ce qu’il pouvait proposer à ces brutes en échange de ce service. Il était brillamment intelligent, avec un sens de la déduction bien supérieur à Batman et à quiconque –pas bien difficile- et quand il sortirait, il pourrait utiliser la fortune qu’il avait accumulée.  Cependant, leur promettre de les payer plus tard n’était peut-être pas une très bonne idée.

Nygma était intelligent et lui, il survivrait à la sélection naturelle, si cher à Darwin. Le jeune trentenaire était collé contre les tuyaux extérieurs, qui amenaient l’eau chaude à la chaudière de l’asile. Ils étaient même bouillants, il sentait la morsure chaude contre la peau de son dos mais il s’en contentait. Qu’importe si la tenue orange du pénitencier et asile ne le protégeait ni du froid ni de la chaleur, il était au dessus de ça.

Soudain, une ombre passait devant lui, masquant un instant les faibles rayons de soleil qui parvenait à passer à travers les lourds nuages. Il releva les yeux et aperçut Violet Grenier. Dire qu’il la craignait était un euphémisme. L’instinct de survie était plus fort et parfois, son imagination aussi. Rien que de penser à ses dents, ou plutôt ses crocs, contre sa gorge le faisait frissonner. Quand il reposa les yeux sur l’ouvrage, le vocabulaire de la mort et du sang envahit ses pensées. Il le referma à grand bruit et se redressa d’un mouvement vif. La douleur à sa jambe lui monta aux yeux et il se mordit sa langue pour retenir un pleure honteux. Diantre, qu’il haïssait sa situation ! Cet handicap qui lui rappelait une nouvelle fois combien il était misérable.

Il n’avait jamais été sportif, il n’avait même gagné un seul combat viril, il n’était doué que dans deux choses : raisonner et courir, et les deux étaient souvent très liés. Il se précipita alors à la poursuite de celle qui se disait lycanne, son livre aux creux de ses bras.

- Grenier, ma chère Grenier, tu cherches un os à ronger ?

Provocateur, comme toujours, il poursuivit pour entrer dans le vif du sujet :

- Garde tes crocs, je plaisante. Fit-il sur un ton trop forcé pour être pris au sérieux. J’espère que je ne dérange pas ta chasse habituelle mais j’ai besoin d’un service.

Il marchait à son rythme et finit par se planter face à elle, le genou bien trop douloureux pour continuer la balade. Il repensait alors à un reportage sur les loups qu’il avait vu plus jeunes, sur leur manière de chasser, à attaquer les plus faibles pour se sustenter.

- Bien sûr, tout tour mérite récompense. Quel est ton prix ? Profite-en, le grand sphinx est ton obligé.

Il mima une courbette, un demi-sourire sur le visage. Nerveux, il était profondément nerveux mais il était aussi très excité. Il avait un plan.



Fiche de liens (c) Miss Yellow + icon de exnigmatic.tumblr



Messages : 406
Date d'inscription : 24/06/2015
Métier/Occupation : Booster vos neurones, si vous en avez.


Profil psychiatrique
Statut : Pensionnaire à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Dim 21 Fév - 22:25

Invité
Invité
- Grenier, ma chère Grenier, tu cherches un os à ronger ?

Elle s'arrêta net en entendant son nom, par réflexe et peut-être par crainte. Elle ne voulait pas d'ennui, elle espérait juste qu'on ne l'abordait pas pour l'ennuyer. Lorsqu'elle se rendit compte que c'était Nygma, elle en fut soulagée. Il n'avait pas vraiment la carrure la plus effrayante des lieux et pour tout dire il ne foutait pas vraiment la frousse à Violet d'autant plus qu'il semblait la plupart du temps essayer de garder ses distances avec elle. Alors pourquoi venir la voir si soudainement ? Elle se contenta de continuer sa marche, attendant de voir ce qu'il lui voulait.

- J’espère que je ne dérange pas ta chasse habituelle mais j’ai besoin d’un service.

Il l'inquiétait un peu tout à coup. En général quand on essayait d'avoir un service de sa part ici c'était en rapport à ses crocs. Le temps où on allait lui demander quel livre était bien en ce moment était révolu... quel dommage...
Il s'était à présent planté devant elle.

- Bien sûr, tout tour mérite récompense. Quel est ton prix ? Profite-en, le grand sphinx est ton obligé.

Violet leva les yeux au ciel. Qu'il lui foute la paix, c'était tout ce qu'elle demandait. Un peu de tranquillité, du silence et par pitié, qu'il arrête de se surnommer lui même le GRAND sphinx....

- Est-ce que j'ai l'air d'un chien ?

Peut-être pouvait-il lui obtenir des livres un peu plus consistants que ceux de la bibliothèque ou tout du moins des livres auxquels il ne manque pas dix pages sur cent.

- Avant de parler prix dis-moi d'abord ce que tu veux.






◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Mer 16 Mar - 22:01

Edward Nashton
Je suis une Question pour ce monde
Un sphinx dans la cour



Nygma

Nygma se contenta de sourire et répliqua presque aussitôt :

- Non, d’une chienne.

Il ne savait pas comment se placer pour soulager son articulation en feu mais il faisait son maximum pour que sa faiblesse ne soit pas remarquée. Il n’était jamais plaisant de s’afficher comme perdant et Edward n’était pas un perdant. Jamais.

- Je plaisante, c’est une farce Grenier ! Fit-il dans un léger rire avant de poursuivre. Si je me souviens bien, tu aimes la farce d’ailleurs ? Je pourrais t’en faire parvenir aisément. J’ai beaucoup de contact à l’extérieur, demande et ils rapportent.

En réalité, il n’avait plus qu’Echo et Query à présent mais il était toujours bon de laisser imaginer à l’adversaire qu’on avait un gros jeu. Dans tous les cas, elle aurait ce qu’elle désire. Les filles ne l’avaient jamais déçu. Elles l’attendaient et parvenaient à lui glisser quelques messages dans des livres de la bibliothèque de l’asile, lorsqu’elles jouaient les livreuses. La puissance des mots était insoupçonnée mais réelle. Il avait ignoré sa question pour lui parler du prix avant. On était toujours moins frileux lorsque l’on savait ce que l’on gagnerait.

- Rassure-toi, trois fois rien. J’ai juste besoin que tu aillent voir ces messieurs…

Il se glissa auprès d’elle et plaça sa main sur son épaule pour la faire se retourner, lui montrant les cibles.

- … et que tu leur demandes un téléphone et de venir me l’apporter. Une broutille comme tu vois. Je ne peux pas y aller moi-même, je n’ai rien à offrir ici mais toi, tu as un avantage sur beaucoup : tu es utile et personne ne le devinerait ! Avec ce visage d’ange. Sinon, tu peux toujours mordre. Tu n'es pas sans savoir que l'on te crains ici. Alors, tu peux faire ça pour moi ?

Il chuchota doucement vers son oreille :

- Je pourrais te laisser l’utiliser après moi. On a tous besoin d’appeler quelqu’un. Un ami, un père qui sait.

Fiche de liens (c) Miss Yellow + icon de exnigmatic.tumblr



Messages : 406
Date d'inscription : 24/06/2015
Métier/Occupation : Booster vos neurones, si vous en avez.


Profil psychiatrique
Statut : Pensionnaire à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Lun 25 Avr - 20:12

Invité
Invité
- Non, d’une chienne.

Elle lui jeta un regard noir. Trouvait-il cela vraiment amusant ? Se moquait-il d'elle ? Il se moquait de tout et de tout le monde et il serait arrogant de penser qu'on puisse être au dessus de tout ça. Mais cela ne devait pas signifier pour autant qu'on acceptait de se faire traiter ainsi. Il se rattrapa en précisant qu'il plaisantait. Elle en était à moitié convaicue.

- Rassure-toi, trois fois rien. J’ai juste besoin que tu aillent voir ses messieurs et que tu leur demandes un téléphone et de venir me l’apporter. Une broutille comme tu vois. Je ne peux pas y aller moi-même, je n’ai rien à offrir ici mais toi, tu as un avantage sur beaucoup : tu es utile et personne ne le devinerait ! Avec ce visage d’ange. Sinon, tu peux toujours mordre. Tu n'es pas sans savoir que l'on te crains ici. Alors, tu peux faire ça pour moi ?

Elle observa les cibles. Croyait-il vraiment qu'avec juste un visage d'ange elle pouvait les convaincre ? Elle était persuadée que s'ils voulaient marchander ils ne se contenteraient pas d'un sourire d'ange et pour tout dire elle n'avait pas envie de leur offrir plus.

Violet s'apprêtait à reprendre sa route, laissant Nygma dans le vide lorsqu'il prononça le mot "père". Lui parler ? Entendre sa voix appaisante ? Etait-ce vraiment une bonne idée ou ne valait-il pas mieux ne rien entendre, ne rien savoir et ne pas remuer le couteau dans la plaie ?
Elle lui jeta à nouveau un regard noir, essayant de lui faire comprendre qu'il ne valait mieux pas parler de ça en sa présence.

- A quoi te servira ce téléphone ? Je veux savoir à quel point tu le désire avant de décider si ça en vaut la peine ou non.






◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Jeu 28 Avr - 22:44

Edward Nashton
Je suis une Question pour ce monde
Un sphinx dans la cour



Nygma

Il avait son attention, c’était parfait. Avait-il douté ? Il vous dirait que non, il n’y avait aucune raison et qu’il savait ce qu’il faisait. La réalité était autre. Heureusement, il avait les mots, il avait cette tentation de toujours marcher plus sur le territoire de l’autre, d’écraser les autres. Nygma ignorait les limites des gens qu’il fréquentait. Il ignorait ses propres craintes, sinon il n’aurait jamais pu s’adresser à Violet. Le cannibalisme était d’une telle incohérence pour lui et l’angoissait au plus haut point. Cependant, il avait tout d’eux un attrait pour les cerveaux humains. Cependant, Edward préférait glisser des idées dans les têtes primitives des patients d’Arkham, de ses victimes passées et futures, de ses ennemis. Il comptait bien faire de même avec Violet. Après tout, s’il s’y prenait bien, ils seraient tous deux gagnants. Pourquoi hésiter ? Oh il savait pourquoi. Il était Edward Nygma. On le méprisait suffisamment et sans doute pour de bonne raison. Cependant, s’il y avait bien une chose qu’on lui accordait volontiers, c’était qu’il ne trichait pas.

- Si ça en vaut la peine ? Ma chère, voyons !

Il eut un rire méprisant, comme en réponse à son regard. Elle voulait donc savoir pour quelle raison il voulait ce téléphone, bien, mais n’était-ce pas évident ? Pour le Sphinx, toutes ses pensées étaient d’une logique implacable et le mystère qu’il entretenait lui permettaient de garder ses secrets pour lui. Il n’y avait qu’avec peu de monde que cela ne fonctionnait pas : Batman et le Joker.

- Dix mois que je suis à Arkham, et j’en ai encore pour quatre ans. Un simple appel pouvait soulager mon quotidien, me permettre de m’entretenir avec des amis chers, m’arranger de la visite, m’échapper. Si tu m’aides, tu pourras téléphoner, puis je t’aiderai à partir. Quand dis-tu ?

Il jouait gros. Elle pouvait très bien le dénoncer après cette révélation mais il avait le sentiment que cela n’était pas dans son intérêt. Il n’avait personne à qui donner cette mission, il n’avait pas beaucoup de contact également. Harley effrayait bien trop et elle sortait peu. Sécurité oblige. Pour le reste, il était des êtres trop insignifiants pour avoir un quelconque intérêt à ses yeux. Violet avait l’apparence innocente et la dangerosité des loups. Les gens le savaient et le calme qu’elle entretenait lui permettait une certaine souplesse de la part des gardiens. Elle n’était pas enfermée dans sa cellule puis oublié. Lui non plus ne l’oubliait pas.

- Tu as quatre minutes avant que la sortie ne s’achève, je te conseille de te dépêcher.

Un nouveau sourire ponctua sa réplique tandis qu’il comptait dans sa tête. Tic tac.


Fiche de liens (c) Miss Yellow + icon de exnigmatic.tumblr



Messages : 406
Date d'inscription : 24/06/2015
Métier/Occupation : Booster vos neurones, si vous en avez.


Profil psychiatrique
Statut : Pensionnaire à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Ven 29 Avr - 0:05

Invité
Invité
Violet avait comme tout le monde envie de sortir de cet endroit pourri, mais pas comme ça. Sans doute était-ce de la crainte... Oui, une peur de se faire attraper à nouveau et de voir une peine plus longue se profiler à l'horizon. Elle était de ceux, les rares, qui préféraient ne pas faire de vague, se faire discret et espéraient se voir octroyer des conditions de sortie plus avantageuses.

- Tu as quatre minutes avant que la sortie ne s’achève, je te conseille de te dépêcher.

Violet toisa à nouveau les types vers lesquels Nygma voulait l'envoyer. Elle finit par hausser les épaules et par se diriger vers eux. Arrivée à leur hauteur elle leur lâcha deux trois mots, un regard pas particulièrement rassurant et elle leur tendit sa paume vide pour la voir, peu de temps après, rempli d'un téléphone portable. Elle le tint contre elle, le moins visible possible puis retourna voir Nygma.
Finalement ce n'était pas si compliqué que ça. Elle donna la prise à Nygma.

- Je veux juste que te contacts me disent si mon père va bien.






◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Lun 2 Mai - 22:58

Edward Nashton
Je suis une Question pour ce monde
Un sphinx dans la cour



Nygma

Il ignorait si sa « proposition » l’avait intrigué ou non, et qu’importe. Elle ne sembla pas réfléchir très longtemps car déjà elle se dirigeait vers les lourdauds à grands pas. Nygma observait la scène avec satisfaction. Elle ne mit qu’une minute et demie pour avoir le téléphone et le temps qu’elle revienne jusqu’à lui, il n’en restait plus que deux pour passer le fameux coup de fil. Son toutou avait bien travaillé, il lui donnerait presque un os si elle n’était pas si prompt à montrer les crocs. Il lui fit signe de se taire d’un simple geste de la main et s’éloigna légèrement. Il composa le numéro d’un geste sûr. Il fut bref.

- H.

Echo et Query comprendrait. Il glissa un coup d’œil à Violet et poursuivit :

- Et, allez rendre visite à Charles Grenier. […] Oui bien sûr, et ne vous faites pas remarquer. Sous aucun prétexte. C’est moi qui vous contacterai.

Il raccrocha aussitôt et fit disparaitre l’appareil d’un tour de main. Il allait devoir trouver une bonne cachette une fois de retour dans sa cellule mais il ne se faisait pas de soucis pour ça. Après tout, c’était un génie. Il se tourna vers la jeune femme, l’air satisfait.

- C’était un plaisir de « travailler » avec toi. Il s’inclina légèrement, plus moqueur que réellement sincère, bien que son genou le faisait toujours souffrir. Un petit tour à l'infirmerie s'imposait. Je te recontacterais au sujet de ton paternel, qui sait, tu pourras me rendre d’autre service par la suite. Et vice versa bien entendu, cela va de soi.

Il lui fit un clin d’œil. Il ne restait plus qu'une poignée de seconde, les gardes commençaient déjà à rameuter les patients. Il semblerait que la partie soit terminée, pour aujourd'hui du moins. Le jeu n'était pas terminé.

Fiche de liens (c) Miss Yellow + icon de exnigmatic.tumblr



Messages : 406
Date d'inscription : 24/06/2015
Métier/Occupation : Booster vos neurones, si vous en avez.


Profil psychiatrique
Statut : Pensionnaire à Arkham
Relations:


◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Jeu 5 Mai - 23:45

Invité
Invité
Violet écouta sa conversation. Elle ignorait bien évidemment ce que ce H signifiait. Un code de toute évidence et pour tout dire cela ne l'intéressait pas. Tout ce qui la préoccupait c'était qu'il s'affranchisse de sa promesse. Elle fut soulagée de l'entendre demander à ses contacts qu'on la mette au courant de l'état de son père.

Nygma effleura l'idée de refaire affaire avec elle. Elle n'avait aucune envie de lui rendre à nouveau service, elle ne voulait pas commencer à entrer dans des combines illégales à Arkham.

- La prochaine fois demande à quelqu'un d'autre.

C'était du moins ce qu'elle pensait, ignorant encore que son père avait lui aussi été arrêté.

Les rangs commençaient à se resserrer près des portes. Le moment de détente était terminé, les patients allaient de nouveau s'aglutiner dans les couloirs d'Arkham. La pollution de l'extérieur valaient la peine d'être respiré contrairement à l'odeur de puanteur de l'intérieur du bâtiment. Mais il fallait rentrer, ou risquer d'y être trainé par les cheveux. Oh! Elle savait les gardes capable de réellement la tirer par les cheveux pour la forcer à rentrer.

Un garde croisa son regard.

- On ferait mieux d'y aller.

Elle le dit plus pour elle que pour eux. Violet se mit en route, la tête à nouveau baissée et le regard fuyant. Le loup était de retour dans son habit d'agneau.






◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Message envoyé le : Aujourd'hui à 19:30

Contenu sponsorisé







Un loup dans la cour [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1